L’avenir de l’emballage : comment les marques peuvent bénéficier de l’impression numérique

29 March 2019 (Last Updated November 27th, 2019 12:13)

Sponsored by HP Sponsored by Visit Company
L’avenir de l’emballage : comment les marques peuvent bénéficier de l’impression numérique
Over the next few years, brands from all industries are expected to decrease their use of analogue and increase digital-only production. Credit: Magnascan from Pixabay.

Les marques du monde entier se préparent à une nouvelle ère de la production d’emballages. L’impression numérique, semble-t-il, est la solution d’avenir, offrant une grande quantité d’avantages pour les marques, une expérience client améliorée et une empreinte carbone réduite.

Mais l’impression numérique n’a rien de nouveau. En fait, cette approche est utilisée depuis plus de deux décennies. Toutefois, ce n’est que maintenant que plusieurs forces convergent, que l’on reconnait sa valeur réelle et que les marques commencent à abandonner les méthodes insoutenables du passé.

Maintenant, elles acquièrent un avantage concurrentiel grâce aux avantages offerts par le numérique en termes d’efficacité, de rapidité de mise sur le marché et de personnalisation. Et sa popularité devrait encore augmenter.

Au cours des prochaines années, les marques de tous les secteurs devraient réduire leur utilisation de l’impression analogique et augmenter leur production exclusivement numérique.

Dynamique et agile

Alors pourquoi ce changement soudain ? Plusieurs facteurs entrent en compte ici.

Par exemple, les marques désirent de plus en plus utiliser l’impression d’emballages numérique pour les longs tirages, car cela leur permet de réduire leur délai de mise sur le marché. Avec la hausse des volumes sur les longs tirages et les réglementations en constante évolution, il n’est pas surprenant que les secteurs de la santé, de la pharmacie et des nutraceutiques devraient voir un changement de direction des plus importants vers l’impression exclusivement numérique. Grâce aux emballages numérique, ces secteurs peuvent être plus dynamiques et polyvalents que jamais.

L’impression numérique des emballages permet également une meilleure gestion de la chaîne d’approvisionnement, lorsque plusieurs petites séries remplacent une grosse commande trimestrielle.

Pour de nombreuses entreprises, le coût relativement élevé du numérique a été le principal obstacle à une utilisation plus large. Bien que cela puisse être plus coûteux que les méthodes analogiques, les estimations ne tiennent souvent pas compte des économies pouvant être réalisées sur les stocks directs et indirects d’emballages, désormais obsolètes.

Elle ne prend pas non plus en compte les avantages en termes de coûts de bout en bout, qui peuvent permettre aux entreprises d’augmenter leurs volumes de production en général. Les délais de production peuvent également être réduits, ce qui permet de mettre les produits sur les étagères plus rapidement qu’avec l’analogique. En prenant en compte l’ensemble du cycle de vie, le numérique peut réellement aider à réduire les coûts.

« Malgré la vigueur de l’économie et le faible taux de chômage, de nombreuses grandes marques de biens de consommation semblent ne pas être en mesure de prendre l’avantage », déclare Doris Brown-McNally, WW Brand Innovation, responsable du développement partenaire chez HP, Inc. « Ces dix dernières années, beaucoup de marques historiques ont été battues par de nouveaux arrivants innovants. »

« Pour rejoindre les rangs des leaders de la croissance, les entreprises de biens de consommation doivent créer un environnement de croissance agile. Cela commence par amener toute leur organisation, du marketing à la production, dans un organisme intégré. Les résultats peuvent être impressionnants. Dans les gammes de produits où l’utilisation est agile, les entreprises ont vu leur chiffre d’affaires quadrupler, et le temps nécessaire pour proposer de nouvelles idées marketing aux clients est passé de plusieurs semaines ou mois à moins de deux semaines.

« Les innovations en matière d’emballage et d’impression numérique sont au cœur de nombreuses entreprises qui réussissent. »

 

Solutions durables

Grâce aux méthodes de production de masse, plus de 30% des stocks de marques sont détruits chaque année. Il est clair que ce niveau de gaspillage est insoutenable pour la planète. Les marques commencent maintenant à comprendre l’importance des pratiques durables, l’empreinte carbone réduite et les ressources en énergies renouvelables constituant souvent un élément clé des modèles commerciaux.

De plus, il commence également à jouer un rôle important dans l’engagement des clients. Les consommateurs modernes s’appuieront sur les références environnementales d’une marque avant de décider de s’engager avec elle. De plus en plus, ils cherchent des entreprises qui démontrent un engagement authentique en faveur de la protection de l’environnement.

En fait, selon une étude réalisée en 2018 par Futerra, 88% des répondants au Royaume-Uni et aux États-Unis suggèrent qu’ils aimeraient que les marques les aident à être plus écologiques et éthiques dans leur vie quotidienne, soulignant à quel point un message fort en matière de développement durable peut être important.

Chez HP Inc, par exemple, les solutions sont conçues pour aider à réduire l’empreinte carbone de chaque projet, avec un accent particulier sur la durabilité des opérations de fabrication des presses HP Indigo. La société a également pour objectif zéro déchet, sans parler d’une chaîne d’approvisionnement allégée avec un emballage et une expédition optimisés.

 

Des possibilités personnalisées

L’impression numérique des emballages offre également plus de possibilités en matière d’interactivité avec les consommateurs et d’engagement de la marque.

Les fabricants sont désormais en mesure de se rapprocher de leurs clients et de s’engager à un niveau plus personnel grâce aux avancées en matière de la personnalisation des produits. Les recherches suggèrent que plus de 50% des consommateurs de la génération Y et de la génération Z s’intéressent aux marques qui proposent des produits ou des services personnalisés.

Des options ont vu le jour en co-création, où marque et consommateur peuvent unir leurs forces pour concevoir des projets d’emballage uniques, des événements adaptés aux opportunités marketing, et même des capacités d’imagerie variable de masse où chaque emballage est différent.

En fait, la production numérique offre des possibilités qui étaient considérées comme étant impossibles il y a dix ans.

Guillermo Font, responsable de la structure “Marques et Agences” chez HP Graphics, a déclaré: « Lorsque les consommateurs participent à la co-création et à la conception des emballages, l’un des résultats clés est le partage sur les réseaux sociaux de la campagne. Nous avons été témoins de nombreux cas où cette forme de publicité a atteint 30%, ce qui représente une couverture fantastique qui nécessiterait un investissement très élevé, notamment à la télévision. »

 

Une nouvelle frontière

Les marques du monde entier cherchent à raccourcir les durées des cycles, à lutter contre les problèmes environnementaux et à se démarquer du mieux possible sur un marché saturé. Le numérique répond mieux à ces défis.

Alors que les emballages numériques gagnent du terrain, il n’y a pas de meilleur moment pour que cette solution avant-gardiste et durable devienne la norme de référence de l’industrie, en donnant aux marques la capacité de mieux répondre aux demandes des consommateurs, de renforcer leur engagement et d’obtenir de meilleurs résultats.

Au fur et à mesure que les avantages s’accumulent et que de plus en plus d’entreprises procèdent au changement, l’impression numérique apparait comme étant de plus en plus l’avenir de la production d’emballages.